R O M A N S
20/08/2008

Les calibres ont leur langage
Christian Paillet

Editions Les Nouveaux Auteurs
154 p / 16,90€

Les calibres ont leur langage
Mozzar dit Momo (ou mauvais génie) met sur pied un gros coup. Pour cela, il prend contact avec une pointure de la pègre, un chef de bande d'envergure. Le deal ? Simple. Pendant que lui et ses associés braqueront une banque, une bande de petits malfrats se feront une Caisse d'Epargne, à proximité d'un commissariat. Elle attirera sur elle la police qui, inévitablement choisira au plus près pour intervenir.
Imaginez, les petits bandits se nomment : le Sphinx, Popeye et Glanglan. Une sacrée équipe de bras cassés, tout juste bons à se saouler la gueule avec ce breuvage anisé qui trouble l'eau, vous voyez ? Un trio de dégénérés, sérieusement perturbés de la coiffe. Pour eux, la Caisse d'Epargne s'apparente à Fort Knox.
Les casses vont avoir lieu, mais tout va aller de travers et, bien sûr, rien de ce qui était prévu ne va se dérouler normalement.
Le lecteur va être baladé d'une bande à l'autre et il faut bien l'admettre, l'auteur va lui faire prendre « l'Helvétie »  pour des lanternes (je l'aime bien celle-là).

Christian Paillet dans ce livre, emploie la langue verte avec beaucoup d'humour, jamais on ne s'ennuie et on le lit d'une traite. Les surprises sont presque à chaque page, et le dénouement totalement inédit dans ce genre de bouquin. Un vrai polar même si la police n'intervient guère.

Patrice Farnier


Bienvenue à Murderland
Frédérique Molay

Albin Michel
248 p

Bienvenue à Murderland
Dans ce livre, l'auteur nous fait pénétrer dans deux mondes, un bien réel, le nôtre, et un autre, virtuel celui-là. Cet autre monde, totalement synthétique, n'est pas plus beau ni meilleur que le premier. On se demande bien d'ailleurs, pourquoi il a été inventé, s'il est aussi dégueulasse et injuste que celui dans lequel on vit, n'est-ce pas ? Quitte à refaire les choses, autant les réinventer belles et douces. Mais l'Homme, quoi qu'il fasse, le fait mal et sans se préoccuper des conséquences.
Mais qu'est-ce que je dis moi ? J'ai fumé la moquette ou quoi ? Ha oui ! c'est le livre. Il est plein de crimes et même qu'on ne sait plus s'ils sont réels ou faux. On nage en pleine schizophrénie virtuelle en compagnie de hackers capables de casser tous les codes existants et d'entrer, par ordinateur interposé, dans tous les systèmes les plus sophistiqués. Que ce soit dans ceux de la CIA, du Pentagone ou de la Maison Blanche. Et ils vont se lâcher ces braves gens ! L'anonymat aidant et transportés par une imagination plus que débordante, ils vont nous en faire voir de toutes les couleurs. L'auteur, lui, n'a pas été trop vache, il a écrit en lettres normales les parties se passant dans le réel, et en italique ce qui se passe dans le parallèle, sinon le lecteur aurait été complètement largué.

Lisez ce livre et vous regarderez votre ordinateur d'un autre il, vous lui préférerez une promenade à la campagne ou une bonne partie de pêche (même si ça ne mord pas).

Patrice Farnier


Chien rouge
Bernard Besson

Seuil Thrillers
352 p / 19,90€

Chien rouge
Le baril de pétrole tourne autour de deux cent trente ou deux cent quarante dollars. Les ressources s'épuisent et les grandes puissances sont prêtes à s'envoyer des bombes atomiques pour bénéficier des dernières gouttes.
Une entreprise française (plus exactement lyonnaise) spécialisée dans les nanotechnologies, vient de transformer un virus, le Lucanus cervus, en engin de guerre, capable de boulotter les aciers les plus résistants. Donc, de perforer les pipe-lines qui desservent les raffineries en pétrole brut. Il est transporté par des drones qui peuvent les disposer n'importe où. Vous imaginez les dernières gouttes de brut éparpillées dans la nature, donc totalement perdues pour tout le monde !
Bernard Besson nous donne ici un magistral cour de géopolitique, avec tout ce que cela comprend d'entourloupes, d'espionnage et de coups fourrés. Les Etats-Unis, l'Europe, la Chine et le Japon sont plus ou moins impliqués dans cette vaste partie de poker menteur, pour obtenir des pays producteurs, ce fameux or noir, mais il n'y en aura pas pour tout le monde. Toutes les ogives nucléaires que compte notre planète, sont prêtes à être mises à feu. La fin du monde est proche, la dernière guerre est sur le point d'éclater, celle-ci sera vraiment la der des ders.
La dernière chance qui nous reste, à nous les terriens, c'est le contre-espionnage. Réussira-t-il ? Serons-nous tous « nucléarisés » pour quelques gouttes de pétrole ?

Rendez-vous dans cinquante ans, peut-être moins.

Patrice Farnier


La mort dans les bois
Tana French 

Michel Lafon
472 p / 21,95€

La mort dans les bois
Nous sommes en Irlande, dans la petite ville de Knocknaree, une banlieue de Dublin. Un après-midi d'août 1984, trois enfants âgés de 12 ans, vont jouer dans les bois jouxtant le lotissement où demeurent leurs parents. Ce bois, ils le connaissent très bien et ils ne risquent pas de s'y perdre. N'étant pas rentrés à l'heure convenue, leurs parents s'inquiètent et appellent la police. Celle-ci ne retrouvera que l'un d'entre eux, dans un état proche de la catatonie. Terrorisé, ses chaussures pleines de sang, le jeune garçon ne se souvient de rien. Quant à ses deux camarades de jeux, on ne les retrouvera jamais.
Vingt ans plus tard, Adam Ryan, le seul rescapé de ce drame, est entré dans la police et a intégré la brigade criminelle. Il a changé de nom et caché à ses supérieurs son douloureux passé. Quelque peu méprisant à l'égard de ses collègues, il se lie toutefois d'amitié avec Cassie, une jeune femme qui vient d'être affectée dans la brigade. Ils vont faire équipe ensemble et devenir de vrais amis qui ne se cachent rien. Le hasard va les amener à ouvrir une enquête sur les lieux même de l'enfance de Ryan. Un champ où subsistent encore quelques arbres a remplacé le bois où on l'avait retrouvé. C'est sur ce terrain que des fouilles archéologiques ont été entreprises et que le corps d'une fillette a été retrouvé sur ce qui semble avoir été un autel celtique. S'agit-il d'un meurtre rituel satanique ?
La suite de l'enquête va, malgré lui, ramener Ryan aux évènements tragiques du passé et il va se retrouver confronté à des souvenirs qu'il a toujours voulu enfouir dans sa mémoire.

Un thriller psychologique qui se présente comme un puzzle dont les pièces vont s'assembler petit à petit. Dans ce roman, l'auteur nous fait découvrir à quel point certains êtres sont passés maîtres dans l'art de la manipulation. A la noirceur de certains personnages, s'opposent les souvenirs vraiment touchants d'un enfant marqué à vie.

Dany Neuman

R O M A N S - page suivante