R O M A N S
07/04/2010

Les lieux sombres
Gillian Flynn

Editions Sonatine
478p / 22€

Les lieux sombres
Rescapée d'un massacre durant lequel sa mère et ses surs furent assassinées sauvagement, la petite Libby Day, âgée de 7 ans, désigne son frère Ben, âgé de 15 ans, comme étant le meurtrier.
Vingt-cinq ans ont passés, Ben est toujours derrière les barreaux et sa petite sur Libby ne s'est jamais vraiment remise de ce qu'elle a vécu. Elle est contactée par une association dont les membres sont passionnés par les crimes qui demeurent une énigme. Encouragée par eux, elle va être amenée à faire appel à ses souvenirs qu'elle avait enfouis dans sa mémoire, à revivre ce jour tragique et même à retrouver certains personnages pour recueillir leurs témoignages. Dans un premier temps elle a accepté de se plier à leurs demandes car elle a besoin d'argent. Puis, son intérêt pour connaître enfin la vérité va prendre le dessus. Libby va alors vouloir faire toute la lumière sur cette tuerie quelles qu'en soient les conséquences. Pour elle, c'est comme une thérapie qui l'aiderait à se reconstruire, à pouvoir enfin vivre.
L'auteur a construit son récit de façon originale. Le présent alterne avec le passé dans les différents chapitres, chacun consacré aux différents acteurs du drame. Les personnages sont complexes, les situations qui s'offraient à eux étaient tragiques, tout concordait pour aboutir à un point de non retour. Un livre « coup de poing » qu'on ne peut lâcher une fois commencé. Une intrigue d'une intensité incroyable, le lecteur est projeté dans une histoire sordide et effrayante.

Dès son premier roman « Sur ma peau », Gillian Flynn m'avait interpellée par son style percutant et le sujet dérangeant qu'elle avait traité. Elle confirme son grand talent par l'impressionnante maîtrise de ce thriller.

Dany Neuman


L'homme qui rêvait d'enterrer son passé
Neil Cross

Editions Belfond
358 p / 19,50€

L'homme qui rêvait d'enterrer son passé
Lors d'une soirée, Nathan retrouve un ancien copain, Bob. Tous deux ne tardent pas à être complètement défoncés. Ils sortent faire un tour avec une jeune fille, celle-ci est dans le même état qu'eux. Cette dernière disparaît dans des circonstances mystérieuses, seuls Nathan et Bob savent ce qui lui est arrivé. Liés à jamais par ce terrible secret, ils décident de partir chacun de leur côté. Pourront-ils oublier le drame qu'ils ont vécu ensemble ? Ils savent bien que ce sera impossible.
Malgré tout, Nathan essaie de mener une vie normale, il a un travail prenant qui, même s'il n'est pas passionnant, lui procure un bon salaire. Et voilà que son passé va le rattraper sous la forme d'un simple appel à témoin lancé par la famille de la jeune disparue et diffusé à la télévision. Celui-ci va raviver son sentiment de culpabilité, il ne peut se pardonner la lâcheté dont il a fait preuve dans sa jeunesse. Comment pourrait-il effacer le passé et essayer de réparer le mal qu'il a fait ? Nathan a une idée inimaginable, séduire la sur de la jeune fille disparue.
Aussi incroyable que cela puisse paraître, le bonheur auquel il aspire semble enfin lui sourire jusqu'au jour où Bob réapparaît. Pris de panique, Nathan va tout faire pour protéger la petite existence tranquille qu'il s'est construite. Il est décidé à utiliser les pires extrémités pour ne pas voir réduit à néant tous ses efforts.

Le lecteur sera tout d'abord choqué puis attendri et je pense que, finalement il accordera son indulgence au héros de cette histoire. L'auteur nous dépeint avec talent toutes les affres de la culpabilité et les angoisses qu'elle entraîne. La noirceur du récit n'empêche pas l'humour, j'avoue avoir dévoré ce livre quelque peu immoral mais passionnant.

Dany Neuman


Ne les crois pas
Sebastian Fitzek

Editions l'Archipel
350 p / 21€

Ne les crois pas
Berlin.
Ça commence très fort, Ira Samin, psychologue de la police, est sur le point de mettre fin à ses jours. Elle a sur la conscience la mort d'une de ses filles, Sara. Avant qu'elle n'est pu accomplir son geste fatal, Götz, policier d'une unité de tireurs d'élite, et qui fut son amant, vient la chercher pour qu'elle joue le rôle de négociatrice dans une prise d'otages pas banale. Un homme menace de tuer les visiteurs de la radio 101.5 parmi lesquels il s'est glissé sous l'apparence d'un handicapé. En fait, il est en possession de tous ses moyens, il est armé et porte une ceinture d'explosifs autour de la taille. Il n'accepte de négocier qu'avec Ira Samin. Malgré le peu de confiance que Steuer, le chef de la police, accorde à cette femme alcoolique et suicidaire, celui-ci est bien obligé d'accepter devant la menace que représente cet individu prêt à tout. Ce dernier s'appelle Yann May, c'est un psychologue qui n'exerce plus. Huit mois auparavant, sa fiancée Leoni est morte dans un accident de voiture. Il n'y a jamais cru car celle-ci lui avait téléphoné en lui disant de ne pas croire à ce qu'on allait lui raconter. Ses soupçons se confirmeront avec le rapport d'autopsie qui ne mentionnait pas que la jeune femme était enceinte. Donc, ce n'était pas le corps de Leoni qu'on lui avait montré. Yann May a la certitude qu'on l'a manipulé, mais dans quel but ? Il exige que tout soit mis en uvre pour retrouver sa fiancée et qu'elle soit amenée à la station de radio. Si on refuse d'accéder à ses exigences, il tuera un otage en direct à chaque fois qu'il lancera le jeu radiophonique très célèbre de la station 101.5, le « Cash Call ». Il appellera, au hasard, un correspondant et si celui-ci ne répond pas correctement d'après la règle du jeu qu'il a fixé, un otage sera abattu froidement. Tout cela sera suivi en direct par les auditeurs de Berlin, la police n'a pas le choix. Le mystère qui entoure la disparition de Leoni rend les choses encore plus difficiles. Les policiers vont essayer de le piéger mais ils courent tout droit à la catastrophe, seule Ira Samin va tout tenter car elle va se retrouver personnellement impliquée dans cette prise d'otage.

Sitôt les premières pages lues, le lecteur se retrouve au cur d'un suspense incroyable. On se demande qui manipule l'autre. Chacun campe dans ses convictions et cherche à gagner du temps. Ce second roman de Sebastian Fitzek est très riche en péripéties, c'est une course contre la montre qui scotche le lecteur à son livre jusqu'à ce qu'il ait tourné la dernière page.

Dany Neuman

R O M A N S - page suivante